Exorcisme et géobiologie : Quelles différences ?

quelles différence entre la géobiologie et l'exorcisme
Exorcisme_geobiologie

Commençons par définir les 2 pratiques :

L’exorcisme, ou le processus de chasser les esprits maléfiques ou les entités négatives d’une personne ou d’un lieu, n’est pas limité aux trois grandes religions monothéistes (le judaïsme, le christianisme et l’islam). De nombreuses autres religions et spiritualités ont leurs propres pratiques d’exorcisme ou de purification spirituelle.

  1. Hindouisme : L’exorcisme est pratiqué dans l’hindouisme sous différentes formes. Les prêtres et les chamans hindous utilisent des mantras, des prières, des rituels et des amulettes pour éloigner les esprits maléfiques ou guérir les personnes possédées.
  2. Bouddhisme : Le bouddhisme tibétain, en particulier, a des rituels spécifiques pour éliminer les forces négatives. Les moines bouddhistes utilisent des prières, des méditations et des cérémonies pour protéger les gens des influences néfastes.
  3. Chamanisme : Dans diverses traditions chamaniques à travers le monde, les chamans sont souvent responsables de l’exorcisme. Ils utilisent des techniques de transe, des tambours, des danses rituelles et d’autres méthodes pour éliminer les esprits nuisibles.
  4. Religions africaines traditionnelles : Dans les religions africaines traditionnelles, les prêtres et les prêtresses ont souvent un rôle central dans l’exorcisme. Ils communiquent avec les esprits pour éliminer les influences négatives.
  5. Christianisme : L’exorcisme est un rituel religieux pratiqué dans le christianisme, principalement par les églises catholique et orthodoxe, pour expulser les démons ou les esprits malins d’une personne ou d’un lieu. C’est actuellement le plus documenté car dès ses origines, jésus a chassé les démons et libéré les possédés. Aujourd’hui dans chaque diocèse du monde, un prêtre est nommé par l’évêque pour assurer cette mission. l’association internationale des exorcistes (AIE) a été fondée en 1991. Dans les dernières directives pour ce ministère, les phénomènes sont répartis dans quatre actions : La possession1, l’obsession2, la vexation3 et l’infestation4. Mais avant de cataloguer chaque cas, l’exorciste doit discerner si c’est bien une action ordinaire du « malin ». Selon de nombreux exorciste, seul quelques cas nécessite un réel exorcisme selon le rituel en vigueur.
  6. Judaïsme : Il existe une tradition riche en rituels et en prières destinés à protéger les individus des forces maléfiques, mais l’exorcisme proprement dit n’est pas un rituel standard dans la religion juive. Cependant, il existe des textes kabbalistiques, tels que le « Sefer Yetzirah » et le « Zohar, » qui abordent la question de la lutte contre les forces démoniaques à travers la méditation, la prière et la récitation de psaumes spécifiques. Certains rabbins kabbalistiques peuvent avoir des connaissances et des pratiques spécifiques pour lutter contre ces forces. Dans les cas où l’exorcisme est considéré comme nécessaire, un rabbin qualifié ou un praticien expérimenté de la Kabbale peut être consulté. Ils utiliseront des prières spéciales, des psaumes et des formules kabbalistiques pour tenter de libérer la personne possédée ou affectée par une influence négative. Cependant, cette pratique est rare et est réservée à des situations extrêmes.
  7. Islam : L’ exorcisme est également appelé « Ruqyah » en arabe, fait référence à un rituel spirituel utilisé pour expulser les esprits maléfiques, les démons ou les influences négatives d’une personne. Il est pratiqué par certains musulmans croyants en cas de possession démoniaque présumée, de maladies ou de problèmes psychologiques graves attribués à des forces maléfiques. Voici quelques points importants à savoir sur l’exorcisme islamique :
    • Autorité religieuse : L’exorcisme islamique est généralement effectué par des individus qui possèdent une compréhension approfondie de l’islam et de la théologie islamique. Les imams, les oulémas, les spécialistes en sciences religieuses et certains guérisseurs musulmans sont considérés comme ayant l’autorité pour pratiquer la Ruqyah.
    • Récitation du Coran : L’un des éléments centraux de la Ruqyah est la récitation de versets du Coran (le livre saint de l’islam) et de supplications spécifiques. On pense que ces versets et ces prières ont le pouvoir de repousser les influences négatives.
    • Eau bénite : L’eau bénite est souvent utilisée pendant la Ruqyah. Elle est récitée sur l’eau, qui est ensuite utilisée pour laver la personne en difficulté. On croit que cette eau a le pouvoir de purifier et de chasser les forces maléfiques.
    • Lecture et souffle : Pendant le rituel de l’exorcisme, le praticien peut lire des passages du Coran et souffler doucement sur la personne affectée. Cette action est censée aider à chasser les mauvais esprits.
    • Intention pure : L’intention pure et la foi en Dieu (Allah) sont considérées comme essentielles pour que l’exorcisme soit efficace. On pense que la foi en Allah et la croyance en la puissance des versets coraniques sont cruciales pour obtenir des résultats positifs

La géobiologie hygiène de l’environnement (GHE) est la discipline qui traite des relation de l’environnement, des constructions et du mode de vie avec le vivant. La géobiologie peut également aborder des phénomènes dit paranormaux dans les lieux d’habitations ou de travail. Cependant tous les géobiologues ne sont pas formé(e)s pour traiter ces problématiques.

Quelques références de livres ou site web pour élargir cet article :

Livre du Père Gabriele Amorth fondateur de l’Association internationale des exorcistes :  » MOI, L’EXORCISTE DU VATICAN » Paolo Luigi Rodari (avec la collaboration de), Hélène Tordo (traduit par)

Quelques articles de Presse du quotidien « La Croix »: https://www.la-croix.com/Religion/exorcisme

L’exorcisme dans les films sur le site de « Télérama » : https://vodkaster.telerama.fr/listes-de-films/les-films-d-exorcismes/787224

  1. Possession : Action par laquelle un ou plusieurs entités exerce un contrôle sur la personne « possédée » ↩︎
  2. Obsession : Une ou plusieurs entités font souffrir une personne en exerçant sur elle un trouble intérieur dans son psychisme sous forme de pensées entêtantes, cauchemars, pensée suicidaire, images obscènes, blasphèmes envers le sacré, … ↩︎
  3. Vexation : Une ou des entités affecte la santé, les biens ou affection de la personne visée directement ou indirectement ↩︎
  4. Infestation : L’activité de la ou des entités se déploie dans les lieux, objet ou animaux de la personne visée ↩︎
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest